Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

l'observateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Samuel Hom
loup solitaire au pays des poneys
✓ ICI DEPUIS LE : 01/12/2017
✓ CÉLÉBRITÉ : MICKY AYOUB
✓ MESSAGES : 53


l'observateur Empty
MessageSujet: l'observateur l'observateur EmptyDim 19 Mai - 11:44

Les beaux jours sont là, c'est enfin le temps de dire au revoir aux longues nuits et au ciel morose qui va avec. Tu te décides pour partir à la découverte des chevaux du Haras. C'est ton jour de congés alors pourquoi ne pas aller découvrir l'endroit dans lequel tu es enfermé ?
Tu pars sans téléphone et sans montre pour profiter sans s'inquiéter des autres ou de l'après. Une immense propriété s'offre à toi, il y a énormément de pôles, d'installations et donc de chemins à prendre. Celui que tu choisis se nome "classique", assez intriguant comme case... Classique pour ne pas dire "normal" ou classique car "incontournable" ou encore comme "habituel" ?
T'es sacrément pas calé dans ce monde pour pouvoir en savoir quelque chose. Ta curiosité t’emmène dans l'écurie où des chevaux mangent leurs litières, sacré bestioles.
Tu te surprends à toucher une tête qui sortait de sa porte. Là où tu habitais y'a pas la place aux chevaux, à la monte et encore moins à la possession d'un animal comme celui là. Ses poils qui passent sous ta main et son souffle chaud se dépose sur tes doigts te font un petit effet. Sa vulnérabilité se fait ressentir il a l'air fort, lourd et puissant et pourtant il est si doux et accessible lorsqu'il est là, enfermé dans ces murs.
Ça te rendrais presque triste pour lui. Il est en quelque sorte privé de sa liberté, il n'a pas choisi d'être là encore moins d'être monté et traité par son cavalier. Même si il se rebelle il finira par revenir dans ces murs ou dans d'autres plus ou moins accueillant. Ta main revient à toi et tu sors de ce bâtiment devenu trop sombre pour toi. Tes pas rapides se font discrets et t'amène vers les prairies. Ici tu te sens un peu mieux, c'est bizarre mais tu as l'impression de ne pas comprendre quelque chose. Il doit bien y avoir une explication à cet enfermement, à ces morceaux de cuirs qui enferment le cheval dans la puissance du cavalier. Tu n'es pas haineux à ce sujet, tu aimerais comprendre. Pour l'instant tu essayes de te sortir ces choses de ta tête et observe les équidés plus ou moins libres dans les prairies.
L'endroit est plutôt calme, reposant voir même apaisant. Au final tu n'es même pas sûr qu'ils aient encore cette notion de liberté comme l'ont les chevaux sauvages. Peut-être qu'à force de générations domestiquées la liberté s'est résumée aux prairies ? Finalement est ce qu'il ne serait pas possible d'être un poney heureux en étant enfermé dans un si bel haras qu'est celui-là ? C'est certain qu'il doit y avoir une différence comme pour nous entre la Prison de Santa Marta et la Prison Halden. Ils sont un peu au pré comme toi tu es au haras, en liberté conditionnelle. Te voilà repensant à tout ça, toi qui voulais juste sortir sans penser à quoi que ce soit. Alors tu te remets à marcher à l'opposé de là d'où tu viens ce qui te mène tout droit vers une aire de travail. Une silhouette blonde avec un majestueux blanc y sont installés. Tu te dis que cette femme pourrait répondre à tes questions, mais tu n'as pas envie de la déranger. En plus tu ne sais pas tes questions seraient mal venues de son point de vue. Alors, tu te retrouves à l'observer travailler avec son équidé tapis au loin pour ne pas te faire remarquer.




l'observateur 800full-mikhael-ayoub
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

l'observateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haras de la Prairie :: Horses Place :: Pôle Classique-