Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

when your world's ending || libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
« l'ange »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Pyper America Smith
✓ MESSAGES : 453


MessageSujet: when your world's ending || libre Mer 12 Sep - 13:54

quand tu as reçu ce dessin, tu en avais des larmes aux yeux. premièrement parce qu'il dégageait un truc indescriptible, mais aussi parce qu'on ne t'avais jamais fait de cadeau si personnel. tu t'es retenue de pleurer face à lui, tu as gardé ton éternel sourire malicieux, et tu l'as laissé partir. prendre la route vers son nouvel emploi.
en entrant dans la chambre, ton mauvais pressentiment ne t'a jamais quitté, mais en voyant sur le lit deux autres feuilles de papier, tu y cours. ce sont deux autres dessins. il a un talent poussé pour le dessin. tu y vois électron, son beau cheval, et un second de toi. "y a que toi, tu le sais très bien" elle tourne en boucle dans ta tête cette phrase. tu sais qu'il n'y a pas plus belle déclaration d'amour de sa part. alors tu mets de côté ton ressenti, et tu te poses sur ton lit, sur votre lit, une clope aux lèvres, attendant patiemment son retour.

ce n'est que trois longues heures plus tard qu'on frappe à la porte. alors tu t'empresses de lui ouvrir, même si habituellement il ne prend pas la peine de toquer. mais face à toi, ce n'est pas ton jay, pas ton beau brun souriant. face à toi, il y a un homme d'un certain âge. il fait parti de l'administration du haras. il a un air grave sur lui, et c'est à ce moment que ton mauvais pressentiment revient à la charge. lorsqu'il ouvre sa bouche, qu'il commence à prendre la parole, tu ne comprends pas, tu as cette impression que le monde a cessé de tourner autour de toi et de cet homme. mais une seule phrase résonne. "je suis désolé il n'a pas survécu." dans un premier temps, tu ne réfléchis pas, ton cerveau ne fonctionne plus, tu n'assimiles pas ses paroles, puis dans un second temps, tu comprends le sens de ses mots, et la personne que ça a touché. et là tu claques la porte et tu hurles, tu t'effondres à terre, tu tapes des poings contre le sol en jurant. pourquoi lui? pourquoi maintenant? pourquoi? tout ce que tu sais c'est que tu ne reverras jamais son si beau visage, son sourire en coin, ses petits yeux, sa douceur. tu ne reverras jamais jay. jay n'est plus là. alors tu te relèves et tu envoies tout valser dans cette chambre, cette chambre qui était la votre. tu n'es qu'une boule de nerf, de tristesse, de rage, d'incompréhension. tout ça ne peut être qu'un cauchemar. tu te réveilleras, dans ce lit, avec lui tout près de toi. jay ne peut pas être parti, il ne peut pas t'avoir laissé seule. "pourquoi tu me fais ça jay, jay reviens." tu chuchotes maintenant, jusqu'à même ne plus entendre le son de ta voix. à quoi bon parler s'il n'est plus là pour t'écouter. à quoi bon respirer s'il n'est plus là pour te rendre vivante. il avait une place énorme dans ta vie, dans ton cœur. maintenant il y a un trou béant qui le restera à jamais. parce que jay c'est jay. c'était jay.

deux semaines plus tard

cinq heure trente trois. ce n'était pas un cauchemar. tu sors de la chambre. toujours ce même sweat sur tes épaules. le sien. cette nuit tu as battu ton record de sommeil, tu as réussi à dormir quarante minutes sans un cauchemar. c'est un exploit. après ces précieuses minutes de sommeil, tu t'assois sur ce lit, et tu contemples cette chambre, puis tu regardes les dessins, et pendant des heures, ton regard se perd sur cette photo, une photo de vous à côté de ton lit. puis tu te lèves, machinalement tu te brosses les dents sans pouvoir admirer ton reflet dans ce miroir que tu as explosé il y a une semaine et demie. après ça, tu ne prends pas le temps d'avaler le moindre aliment, de toute façon ça sort aussi vite que ça rentre. ton corps ne tolère plus rien. après ça, tu sors de la chambre et tu déambules, sans la moindre trace d'âme jusqu'au paddock d'électron. une fois là-bas, tu t'assoies par terre, et tu attends que ce grand cheval vienne te voir, comme chaque jour. lui aussi a bien senti qu'il se passait quelque chose. souvent il se couche pas très loin de toi, et vous passez la journée comme ça, à contempler le paysage. tu te laisses chaque jour mourir un peu plus, en espérant le rejoindre au plus vite. puis quand viennent les lueurs du soir, les beaux reflets rosés du soleil, tu pars en crise de larmes. il n'est plus là. et donc, tu t'enfuis en courant, du moins en marchant vite, parce que courir demande trop d'efforts pour quelqu'un qui ne s'alimente plus. mais ce soir, quelqu'un s'est mit sur ton chemin en rentrant, et tu ne vois pas cette personne, donc tu lui rentres dedans, ce qui te stoppe net et te fait tomber les fesses à terre. tu calmes ta crise. "pardon" premier mot depuis sorti de ta bouche depuis la nouvelle, tu ne te souvenais même plus du son de ta voix. mais tu te souviens très bien de la sienne, qui te hante chaque nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« y a des bugs dans ma tête quand j'écrase mes cigarettes »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly
✓ MESSAGES : 930


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Mer 10 Oct - 22:18

solitude.

romy, elle a toujours été seule. il a beau y avoir eu du monde autour d'elle pendant de multiples années, aussi loin qu'elle s'en souvienne, ç'a toujours été le grand vide. mentalement parlant, il s'entend. depuis son exil, au haras, elle est seule. mais physiquement, cette fois. cela la rend presque sereine -autant qu'une personne comme romy puisse l'être-.

mais ces derniers jours, elle est sur ses gardes. elle a peur, romy. ça la rend de nouveau nerveuse. ce psychopathe qui les harcèle tous autant qu'ils sont. ce type dangereux qui vient de lui jeter une menace à la tête. qui vient d'insinuer indirectement que si elle ne marchait pas dans le droit chemin, elle devrait faire face aux fantômes de son passé. et la brune préférerait mourir plutôt que d'affronter de nouveau sa vie d'avant.

puis il y a eu cette histoire. ce type qu'elle ne connaît que de vue. mort. littéralement. milady romy, elle n'a pas cru au lien avec ce psychopathe. pourtant, tout était si logique. tout était si évident. ça lui a foutu une sueur froide. elle comprend pas, romy, pourquoi ça n'a pas déjà été résolu. pourquoi ce type s'empare des vies, et en fait ce qu'il veut. et personne ne fait rien.

plutôt que de la tétaniser, ça la rend folle de rage, la tempétueuse brune. ça la galvanise, mais elle ne peut rien faire. alors elle reste de marbre, comme d'habitude. aussi froide et vexante.

elle va chercher son pur-sang pour l'emmener au paddock, et le regarde galoper des heures durant, impassible. puis elle repart en direction de la villa, toujours aussi seule, dans ses pensées profondes. elle ne voit pas cette chevelure décolorée qui court vers elle et lui fonce dedans.

même quand elle la voit, elle ne la reconnaît pas. elle ne l'a jamais vu, mais au vu de son activité sociale inexistante, cela ne l'étonne pas, romy. toujours aussi froide, elle détaille la fille. un teint on ne peut plus pâle souligné par ses cheveux si clairs. des cernes à n'en plus finir et des yeux perdus à n'en plus finir. bien sûr, romy n'a pas pour habitude d'user de tact et lance pour seule réponse "tu devrais aller dormir, ça t'éviterai de foncer dans les gens".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« l'ange »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Pyper America Smith
✓ MESSAGES : 453


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Jeu 11 Oct - 21:08

tu tombes à terre après la collision comme le monde tombe tout autour de toi. tu n'es qu'une coquille vide. tu n'as plus aucune émotion. sauf cette tristesse et ce désespoir qui ne te quittent plus. tu survis deuil, tu rêves deuil, tu t'habilles deuil. ta vie est un deuil. c'est le deuil d'un amour inconditionnel, de la vie d'une personne qui t'était chère, mais aussi de ta propre vie. tu es spectatrice de ta vie. tu n'as aucune envie de la continuer sans lui. même son prénom t'arrache le cœur.

tu ne veux plus voir personne. à quoi bon voir des gens si tu ne peux plus le voir? à quoi bon sourire s'il n'en est plus la cause? ta vie ne mène plus à rien. tu ne sais pas si l'affaire a été rendue publique au haras. tu n'as eu la visite de personne, et c'est bien mieux comme ça. les discours posthumes ne te font rien sauf une certaine envie de baffer les gens pour leur hypocrisie.

la demoiselle que tu as percuté est froide. tu ne connais pas cette femme, et tu n'as aucunement envie de la connaître. il n'est plus là, alors tu ne fais plus d'efforts à rien. alors elle te détaille cette brune et se permet une réflexion. tu ne sais pas à quoi tu peux bien ressembler, mais tu ne veux pas le savoir. alors tu ne la regardes même pas, les yeux toujours remplis de larmes, comme toujours depuis… "oh c'est bien drôle ça, tu crois que si j'avais envie de dormir je ne le ferai pas." tu chuchotes, la voix remplie de sanglots, tu n'arrives plus à te tenir. à quoi bon avoir des amis s'il n'est plus là. rien ne le ramènera et rien ne [/u]le remplacera. "je peux partir madame, la leçon est finie?" tu es ironique, parce que l'ironie c'est simple pour cacher ce qu'on ressent, parce l'ironie permet de te protéger de cette femme. au fond de toi, tu attends seulement ton heure fatidique, fatiguée de te battre pour un combat dont tu ne souhaites même plus la victoire. le désespoir s'est emparé de toi et de ton âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« y a des bugs dans ma tête quand j'écrase mes cigarettes »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly
✓ MESSAGES : 930


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Ven 12 Oct - 22:18

la voix inflexible, l'esprit critique. elle ne s'attendait pas à voir s'effondrer quelqu'un devant elle aujourd'hui, miss romy. au sens littéral du terme, mais également au sens figuré. la blonde ne la regarde même pas dans les yeux, ce qui ne cesse de faire augmenter l'exaspération de la brune. elle ne relève pas la remarque de la jeune femme au visage bien plus que pâle, romy. pour peu elle éprouverait de la pitié. mais l'amertume est la seule à venir lui chatouiller le palais. elle déteste voir quelqu'un exposer ses faiblesses aux autres. elle n'arrive pas à concevoir que l'on puisse survivre en laissant transparaître ses émotions. en se laissant analyser par n'importe laquelle des personnes. c'est dangereux, voilà ce que pense la brune.

romy elle, il faut dire qu'elle a toujours été dure et exigeante avec elle-même à ce niveau là. aussi, il n'est pas étonnant qu'elle le soit également avec les autres, n'acceptant pas qu'ils ne soient pas l'image de son idéal. "redresse-toi", elle lance sèchement suite à la dernière réflexion, qui a fait pétiller ses prunelles d'une manière bien foudroyante "quelque soit ton problème, t'as l'air faible. on lit en toi comme dans un livre ouvert, c'est pitoyable" elle rajoute, impartiale comme toujours "tu vas te faire manger, et pas par moi. j'suppose que tu as conscience de ce qui se trame. alors un conseil si tu veux survivre: arrête de montrer que t'as peur, que tu dors pas la nuit, que tu pleures le jour ou n'importe quoi d'autre".

romy, ça fait longtemps qu'elle n'a pas parlé à quelqu'un. longtemps qu'elle n'a pas sorti autant de sons. il est même judicieux d'émettre l'hypothèse que c'est un des discours les plus longs qu'elle a tenu. et même si c'est dit d'un air glacial et hautain, dans le fond ce n'est sans doute pas mauvais. c'est juste un conseil de connaisseuse, et à la blonde en face d'en prendre conscience, ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« l'ange »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Pyper America Smith
✓ MESSAGES : 453


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Ven 12 Oct - 22:39

tu revis en boucle ce moment où ta vie a prit un autre tournant. ce moment où ta vie s'est arrêtée. ce moment où plus rien n'avait d'importance. rien n'a plus d'importance, sauf son souvenir. tu n'as jamais aimé te montrer faible et malheureuse. ça ne servait à rien de s'exposer aux autres. aujourd'hui tout est différent, tout à changé, tu n'es plus la même personne, tu n'es plus personne. il ne te reste qu'un corps, ton âme s'est envolée avec lui.

alors les paroles amères de la brune face à toi te font rire. tu lui ris au nez, un rire sans la moindre trace d'émotion. tu n'as plus rien en toi. alors tu plantes tes yeux glaciales dans les yeux, et tu souris. "mais dis moi ma jolie, qu'est-ce qu'il te dit que je ne veux pas être mangée?" ton sourire s'efface, laissant une trace d'amertume sur ton visage. "j'ai l'air d'avoir peur? toute cette merde me fait peur à ton avis? tu ne dois donc pas savoir lire un livre ma belle." tu ne te reconnais pas, tu n'adoptes pas le moindre trace de gentillesse ou de remords, tu agis comme une garce. ou une personne brisée. tu as simplement envie de rentrer et raccourcir ta vie au possible pour pouvoir te libérer de ce fardeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« y a des bugs dans ma tête quand j'écrase mes cigarettes »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly
✓ MESSAGES : 930


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Sam 13 Oct - 13:54

ça bouillonne d'un coup dans l'esprit de romy. si elle a su garder un ton neutre jusqu'à présent, à cet instant elle n'a qu'une envie, c'est d'expédier cette petite chose blonde à des kilomètres plus loin. ce n'est pas tant le ton ironique qui l'a mis hors d'elle. c'est l'expression "ma jolie" qu'elle ne tolère pas. à cause de son passé, nul doute là-dessus. les "ma jolie" qu'on lui a auparavant attribué n'ont été associés qu'à des événements désagréables pour elle.

la voilà qui s'approche très près de la petite chose en deuil, et lui lance d'un ton acéré "bien, si tu n'es pas un livre ouvert alors moi je suis une diseuse de bonne aventure. je ne vois que ça pour expliquer comment j'ai pu deviner que c'était toi, la copine de jay, sans t'avoir rencontré une seule fois." un petit sourire en coin, cependant elle est écoeurée. pour une fois qu'elle tentait de donner un conseil, la brune. on ne l'y reprendra pas de si tôt. ce sentiment de solitude revient en elle, ça l'agace.

elle commence à s'éloigner, énervée "continue comme ça, tu es tellement indéchiffrable." toujours un peu trop dans la provoc', elle ne peut s'empêcher de rajouter, pour bien lui montrer qu'elle n'a plus intérêt à la prendre de haut "même John Doe serait déstabilisé devant toi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« l'ange »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Pyper America Smith
✓ MESSAGES : 453


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Sam 13 Oct - 14:20

les paroles de la brune te frappe de plein fouet. tu la regardes, les yeux remplis de tristesse et de larmes. non, tu n'arrives pas à cacher tout ce que tu ressens, parce que tu n'as plus la force de te battre, de te protéger. tu ne veux juste plus avoir de forces, tu ne veux plus penser, tu ne veux plus réfléchir à ce que ça aurait changé si tu l'avais empêché de partir à ce rendez vous, ou que tu y sois allée avec lui. tout aurait été différent, tu ne te trouverai pas ici, face à cette brune venimeuse, qui te lance tes quatre vérités. mais tu n'as seulement ce que tu mérites.

tu n'as pas envie de te battre face à bien plus fort que toi, mais tu n'arrives même plus à contrôler ta bouche, les mots sortent avant même que tu y penses. "écoute ma grande, j'ai pas besoin d'une marraine la fée." tu ne peux que cracher de la colère pour masquer ta peine. ce comportement t'écœure, ça l'écœurerait tout autant. tu ne tentes même pas de ravaler tes larmes, tu n'as plus la force pour ça. tu tiens à peine debout, tu sens tes jambes tremblées. entre l'émotion et l'effort que ça demande à un corps non nourrit, tu te demandes encore comment tu n'es pas à terre. tu poses ta main sur le mur pour te tenir, oubliant totalement la présence de cette brune qui doit se réjouir de te voir tomber en petits morceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« y a des bugs dans ma tête quand j'écrase mes cigarettes »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly
✓ MESSAGES : 930


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Sam 13 Oct - 15:04

"bien, parce que je n'ai pas envie de me transformer en babysitter". au moment où la brune se dit que c'est bien assez pour cette fois, et qu'elle n'a pas envie de pousser la moindre personne au suicide, elle commence à s'écarter, elle préfère aller voir son pur-sang, ou même parler seule. tout du moment qu'elle n'a pas à avoir une autre interaction sociale.

mais alors qu'elle se retourne et commence à partir de sa démarche indifférente, elle entend la blonde fondre en larmes et s'affaler sur quelque chose. et romy, bien qu'elle prenne plaisir à jouer le serpent, ne désire pas lire demain qu'une blonde en larmes abandonnée sur un muret s'est fait tuer par un psychopathe.

poussant un soupir exaspérant, elle fait marche arrière et sans dire un mot, redresser la blonde sur ses pieds puis l'emmène vers l'intérieur de la villa, quelque part où il y a des portes qui se ferment à clef, histoire de limiter un minimum l'entrée d'un tueur en série. sa conscience ne s'en portera que mieux, après tout.

une fois à l'intérieur, elles se retrouvent toutes les deux dans la cuisine. "une infusion contre l'hystérie", qu'elle lance en faisant bouillir de l'eau. elle ne peut s'en empêcher, milady romy. c'est dans sa nature et dans ce cas précis, ce n'était pas destiné à être de la méchanceté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« l'ange »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Pyper America Smith
✓ MESSAGES : 453


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Sam 13 Oct - 15:21

tu ne comprends toujours pas comment ton corps ne t'a pas encore lâché, ni pourquoi tu te trouves toujours dans ce putain de monde qui n'a aucune saveur sans lui. tu attends simplement que ton heure sonne, aidant un peu la mort à arriver plus vite. mais tous tes efforts sont vains. le temps est long, l'attente est horrible, ta vie est interminable.

alors que tu t'aides du mur pour ne pas t'écraser au sol, la brune revient vers toi, ne pouvant s'empêcher de lâcher un soupire. alors tu tentes tant bien que mal de t'en sortir toute seule, mais toutes tes forces t'ont quitté. alors tu laisses cette femme t'aider, et t'amener au haras.

tu prends appuie sur une chaise, dans la cuisine du haras, et tu te poses dessus. tu regardes cette brune plus en détail, elle est grande et élancée, des yeux noirs profonds. elle est en somme très jolie. tu l'écoutes, faisant un petit sourire. "tu n'as pas plutôt une infusion contre la solitude qui te ronge de l'intérieur?" parce que oui, tu broies du noir chaque jour, seule, refusant n'importe quelle présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« y a des bugs dans ma tête quand j'écrase mes cigarettes »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly
✓ MESSAGES : 930


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Dim 14 Oct - 20:20

elle regarde fixement la bouilloire porter l'eau à ébullition. non pas que romy soit fascinée par les mécanismes thermiques, mais elle n'a jamais su comment meubler une conversation, et peut être n'en a-t-elle jamais éprouvé l'envie. la vérité, c'est qu'elle a du mal à jauger les mots. toujours trop acide, ou trop silencieuse. elle ne fait pas la part de choses, romy.

la bouilloire siffle, elle verse l'eau dans la tasse et y plonge un sachet d'infusion, attrapé un peu au hasard dans un des placards remplis. elle la tend à la jeune femme, sans un mot. romy, elle, elle tourne au café serré. elle s'en prépare une tasse fumante, tandis que la jeune femme décolorée lui lance une phrase qui la touche personnellement. elle comprend, bien sûr, que cette phrase est lancée sans arrière pensée -du moins elle l'espère-. elle ne sait pas quoi répondre, alors elle se contente de dire "j'ai une autre façon de régler ça, mais ça ne t'irait pas".

la solitude, romy la règle au moyen de produits "magiques". si bien qu'elle est dépendante. et elle ne devrait pas. mais le mal est fait, et c'est comme ça. elle boit une gorgée de café, la brune, se demandant comment pourront-elles bien rester impassibles en cet instant silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« l'ange »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Pyper America Smith
✓ MESSAGES : 453


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Mar 23 Oct - 23:16

tes yeux se perdent dans le vide, regardant avec admiration ce carrelage, qui te paraît tout à coup si fascinant. tu aimes bien que romy ne parle pas. tu n'as pas envie de parler. pourquoi parler? parler de quoi? tout a déjà été dit. alors le bruit de la bouilloire vous berce, jeunes femmes perdues.

tu es absorbée par ce qu'elle dit, quand elle te répond à ce qui semblait être une question rhétorique. "en ce moment, tous les moyens sont bons pour oublier." tu imagines bien à quoi la brune fait référence, ça t'ai déjà arrivé, avec… lui. ton cœur se brise encore une fois en morceau juste en pensant à lui. tu prends ta petite tasse fumante, l'observant sans avoir la moindre envie d'y toucher. tu es résignée à faire entrer quoi que ce soit dans ton gosier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« y a des bugs dans ma tête quand j'écrase mes cigarettes »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly
✓ MESSAGES : 930


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Lun 29 Oct - 22:28

elle hausse les épaules, la brune. "p'têtre que tu devrais pas oublier" c'est tellement maladroit, mais elle essaie de démêler ses pensées, de dire quelque chose de concret. "juste vivre avec et être plus forte" elle en sait rien. ou enfin si, elle a déjà perdu des gens. comme son père. mais c'était pas pareil, elle savait que ça pouvait arriver, elle a accepté. là, elle trouve rien de mieux à dire à la décolorée. de toute façon, elle ferait pas une bonne psy, romy. elle finit son café serré et soupire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« l'ange »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Pyper America Smith
✓ MESSAGES : 453


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre Lun 29 Oct - 22:40

p'têtre que tu devrais pas oublier. ça résonne en boucle. tu veux oublier, mais l'oublier c'est t'oublier. il était tout. cette fin te ronge jusqu'à l'os. tu n'es plus qu'os maintenant. tu n'es plus qu'un pauvre agneau dans le camion qui mène à la fin de ta vie. tu l'attends, et ça te presse d'en finir. plus rien n'a de sens, ta présence ici n'est même plus notable. tu étais revenue pour lui. tu veux partir, tout plaquer et finir en paix, dans ton coin, à l'écart de tout. mais tu n'as plus aucune thunes, tu n'as plus rien. tu n'es plus rien. alors que l'envie te prend de répondre à romy tout ce qui te rongent, un haut le cœur te prend. tu n'as rien dans ton estomac, mais parler à voix haute de tout ce qu'il s'est passé t'estomaque. alors tu cours aux wc les plus proches, et tu vomis, tu ne sais même pas ce que tu vomis vu que tu n'arrives à peine à boire un verre d'eau par jour. tu es faible, trop faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: when your world's ending || libre

Revenir en haut Aller en bas

when your world's ending || libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haras de la Prairie :: Meadow Town :: Chambres-