Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

ser bombera.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Mendes
✓ MESSAGES : 418


MessageSujet: ser bombera. Dim 26 Nov - 11:04

"eres una incapaz, Julia." et ça, c'était à longueur de journée, quand tu allais voir la psy au début de ton séjour à l'orphelinat, tu n'étais pas celle que tu es devenue. au début tu croyais en ces gens, tu pensais qu'ils pourront t'aider à surmonter la mort de tes parents. tu étais naïve, tu n'avais que quatre ans. au fil des années, tu t'es rendue compte que ce qui les importait, c'était de se débarrasser au plus vite des enfants, de les refourguer à des familles qui ne leur correspondent pas, leur travail était bâclé, et c'était moi, l'incapable.
pendant huit ans, chaque semaine, j'allais voir la psy, je lui parlais de ce qui me tracassait, de l'école, mes souhaits futurs, et tout ce genre de petites choses. malgré mon jeune âge, j'étais déjà mâture, je ne demandais pas à devenir princesse, ou vétérinaire, comme toutes les petites filles de cinq ans du monde entier, non, moi je disais que je voulais aider le monde, je voulais soigner les gens, je voulais devenir docteur ou pompier. "eres una incapaz, Julia." ces mots sortaient de sa bouche de sorcière à chaque fois que j'invoquais mon avenir. je n'étais pas la plus assidue de l'école, mais à cette époque, ça avait quand même une importance pour moi. à partir de là, j'ai vrillé, je n'allais plus la voir, son rôle n'était pas de m'aider, non, elle m'enfonçait un peu plus à chaque fois.


tu te souviens bien de cette Maria Garcia. c'était elle, celle qui a détruit tes rêves, ta foi en l'humanité, mais elle a aussi détruit ta naïveté. elle a forgé, sans le vouloir, la personne que tu es maintenant, elle a formé un monstre, d'apparence angélique, d'intérieur démoniaque.

tu es peut être devenue ce monstre, mais tu n'as jamais cessé de croire en tes rêves. même si ton rêve de devenir docteur te paraît très loin et insurmontable, il t'en reste un. "ser una bombera." tu as fais tes recherches, capricieuse que tu es. tu aurais voulu être pompier de profession, mais c'est compliqué, c'est alors que le déclic t'es venue, à toi, petit génie. pompier volontaire. moins de contrainte, mais tu restes qualifiée de pompier, même en étant volontaire, les grades, tu peux les échelonnés.

c'est ainsi que tu te retrouves dans la superbe voiture du haras, en direction de la caserne des pompiers. petit hic, tu n'as pas ton permis, officiellement, mais tu sais conduire. tu te retrouves à aller déposer ton dossier à la caserne, puis à aller passer la fameuse visite médicale qui te permet de dire si tu es en condition physique pour remplir les obligations des sapeurs pompiers volontaires.

tu n'as aucun casier, tu as l'âge requis, et en reprenant le médecin, tu as une excellente condition physique. tu es donc, officiellement, sapeur pompier volontaire. au cours des prochains jours, tu auras rendez vous avec le capitaine de la caserne, qui te remettra la tenue de feu, la tenue de base, ton "bip", et ton badge.

c'est donc grâce à cette expérience, que tu décides d'écrire une brève lettre à la femme qui ta permit de devenir celle que tu es. tu t'assois sur ta chaise de bureau, tu prends un stylo, et tu écris, en espagnol bien sûr.


"Cher madame Garcia,
je m'imagine que vous ne vous rappelez pas de moi, la jeune Julia, vous savez, "eres una incapaz, Julia" oh ça vous revient ? je vois déjà le petit sourire apparaître sur votre visage en repensant à ça. vous m'avez suivi huit ans, pendant huit ans je vous ai toujours confié mon souhait d'aider les autres, et chaque semaine, la même réponse sortait de votre horrible bouche de sorcière. je ne suis qu'une incapable.
je tenais à vous remercier, à vous remercier de m'avoir fait prendre conscience de la part d'ombre de l'humanité, la perversion de chaque personne, le besoin de rabaisser les autres pour se sentir supérieur. j'ai bien avancé dans la vie grâce à vous, et vous voulez savoir ? je suis surveillante de baignade, et pompier volontaire. comme quoi, c'est pas une vieille peau qui m'aura fait échouer.
je vous pris d'agréer, madame, mes plus sincères salutations.
Julia"


une délivrance, c'est ce que tu ressens en signant cette lettre, que tu vas garder quelques jours, avant de choisir de l'envoyer, ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ser bombera.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haras de la Prairie :: La ville :: Big City-