Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Mer 5 Juil - 22:23

Je suis ici depuis quelques jours, et déjà mes envies de fêtardes reviennent. A New-York, soit dans la civilisation, j'ai apprécié et abusé des boîtes de nuit et des soirées. Jamais au point de finir cuite et défoncée. Je restais toujours sur mes gardes, parce qu'un accident comme celui qui s'est déroulé dans mon Nevada natal, ça arrive une fois mais non, pas deux, je me le refuse. Si j'ai réussi à passer outre ce qui m'est arrivé, je n'ai pas envie que l'expérience se réitère. Cependant ici, le climat semble amical, fraternel, "sécurisant". J'ai l'impression que dans le Haras et la petite partie urbaine qui se situe en plein dedans, il ne peut rien arriver. J'ai tendance à me relâcher.

C'est pourquoi je décide aujourd'hui de me rendre au Lampadaire, ce bar géré par Oscar, où bossent Sev' et Mike. Je vais danser jusqu'à la fermeture, rencontrer des gens, embrasser des gens, boire un peu, mais pas de trop. Ne pas fumer, ne pas me droguer, ne pas finir bourrée. Il doit être à peu près minuit quand j'arrive, dans une petite robe nuisette et des docs. Ouais, je n'avais pas la foi pour des escarpins, mais alors là, pas du tout. Un autre jour s'il vous plaît. Je commence à danser, les gens sont déjà là depuis quelques temps, à ce que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Mer 5 Juil - 22:40

Depuis cette magnifique soirée à la plage, je ne cesse de me demander quand est-ce que sera ma prochaine sortie, ma première soirée, parce que je me rends compte, que dans cet orphelinat de pacotille j'ai perdu un bon nombre d'années sans pouvoir m'amuser. Quand j'ai vécu dans la rues, j'entendais souvent les bruits de soirées à côté des quartiers riches, ou alors des discothèques de Madrid. Là-bas l'ambiance avait l'air d'être festive, même en hiver, dans les fêtes latines l'ambiance était toujours chaude.

J'ai attendu ce samedi avec tant d'impatience. Demain je ne suis que d'après-midi, ce qui dit soirée ce soir. J'ai entendu parler du Lampadaire, un bar géré par Oscar je crois, et où Mike travaille avec Severus. J'ai donc enfilé ma robe qui laisse mes épaules nues, elle est noire avec une sorte de troue en dessous de la poitrine. Elle moule plutôt bien mon corps. Ca change tellement de mes habits déchirés lorsque je vivais dans la rue, mais ici, j'ai décidé de me construire une nouvelle vie, où la faim ne me tord pas le ventre, où je peux me changer chaque jour, où je peux me laver quand je le souhaite. Tout cela grâce à mon salaire que je trouve vraiment pas mal, et cette bourse que l'orphelinat nous laisse quand nous décidons de partir pour du travail ou autre.

C'est donc en bombe que je me dirige vers le Lampadaire, une forte musique s'en dégage, une odeur d'alcool et de transpiration aussi, pas très charmant, mais tellement attirant. J'entre alors, je scrute un peu ce coin de bonheur, et je me dirige vers le bar, où je ne vois ni Mike ni Severus, par chance, et je me fais servir un simple cocktail pour le moment, avant d'aller sur la piste de danse, où par chance, je tombe sur une tête connue. "Oh Effie."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Mer 5 Juil - 22:55

Je me laisse entraîner par la musique, danse avec des mecs, des filles, peu m'importe. Je lâche prise, et à force de circuler partout, je finis par entendre mon prénom, précédé d'un fameux "oh". Je me retourne vers celle qui m'a appelé, et dévisage Julia avec un grand sourire. Je ne sais pas vraiment si elle est contente de me trouver là, où même si son "oh" est une expression de désespoir. Toujours est-il que même si elle ne m'apprécie pas, moi j'aime tout le monde, j'ai tendance même à être trop gentille. Je l'entraîne donc dans la danse avec moi, et hausse la voix pour me faire entendre: "Comment ça va Julia?"

Elle est vêtue d'une magnifique robe noire qui lui va vraiment bien, mais je ne vais faire aucune remarque là dessus, pour l'instant j'aimerai éviter de me faire tabasser pour mon orientation sexuelle tournée vers les deux sexes. Alors qu'on danse, un type derrière moi fume un joint, et la fumée parvient jusqu'à mes narines. L'odeur me rappelle de nombreuses choses, et je me tourne vers le type, un peu nostalgique. Puis je reviens à ma danse, je dois être clean. "T'es déjà sortie en boîte toi?" Question balancée au hasard, je l'avoue. Je me moque du passé des gens, étant donné que je ne veux pas spécialement révéler le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Mer 5 Juil - 23:09

Les musiques défilent, et je dois dire que celui ou celle qui a fait la playlist ce soir a un sacré goût, tout est entrainant, à chaque musique légèrement latine, je me déhanche comme chaque femme rêverai de faire. Je m'amuse réellement, pour le moment pas de boloss en vue. Mais que demande le peuple. J'ai l'impression qu'Effie affiche toujours un si joli sourire, à chaque fois que je la vois, elle sourit, et en plus, c'est celle que j'ai le plus vue depuis que je suis ici. Ce n'est donc pas peu dire. Elle m'entraîne avec elle dans sa danse sur une musique très rythmée avant de me demander comment je vais. "Je vais très bien et toi ?" Je me contente de lui sourire à mon tour, mais pas avec autant d'aisance qu'elle.

J'aime sa façon de s'habiller d'un air nonchalant, c'est un style qui lui va merveilleusement bien, lorsque je faisais ça moi, je ressemblais à la SDF que j'étais, je n'avais aucune classe, seulement de la crasse. Cette étape a quand même était un traumatisme pour moi, où que j'aille maintenant, je ne me laisse plus aller niveau vestimentaire, je peux donc passer pour une fille superficielle aux yeux des gens, mais c'est simplement dût à cette étape de ma vie. A sa simple question, je me renferme un peu, je me demande si cela se voit tant, alors je scrute les alentours, avant de me reconcentrer sur elle. "Non jamais, ça se voit tant que ça ?" Je ralentis mes mouvements et je fronce les sourcils. "Et toi ?" Je lui retourne poliment. Puis je décide de ne pas en faire tout un plat, elle a seulement dût vouloir lancer un sujet de conversation, alors je me détends, et je reprends ma danse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Mer 5 Juil - 23:19

La musique s'enchaîne, je réponds d'un air enjoué à la brune "Super, comme tous les jours depuis que je suis ici!". Même si je traîne dans le crottin des chevaux, franchement je suis sur mon petit nuage. Bon, même si j'ai un cheval, que j'aime les balades, j'avoue que le crottin n'est pas mon plus grand amour en ce monde, mais j'ai beaucoup de chance d'être tombée sur cet endroit, qui est venu à moi totalement par hasard.

Ma question assez banale semble cependant déstabiliser la brune, qui arrête son déhanché l'espace de quelques instants, et me réponds, gênée. Je viens sûrement de toucher une corde sensible, et je me sens un peu gaffeuse sur le coup. Je me mords la lèvre, geste bien à moi, dès que je dis quelque chose un peu de travers. "Oh, ne t'arrête pas de danser, ton déhanché de latina vaut le coup!", j'essaye de remettre la bonne ambiance qui régnait il y a quelques minutes. Quand elle me retourne la question, je pense d'abord aux 4 ans de fêtes à New-York, mais surtout aux 18 ans que j'ai passé dans le désert du Nevada. ça me déclenche un petit rire "Si tu considères que les cow-boys qui montrent leur "impressionnante" virilité en montant sur des taureaux, et que la musique country sont des éléments de festivité, oui j'ai déjà été en boîte. Mais New-York est quand même vachement plus... moderne?" Je ris légèrement, j'en ai passé des soirées peuplées de gars en chemises à carreaux et aux stetson poussiéreux.

Je souris à la brune, et me déplace légèrement vers le bar, j'ai bien envie de me laisser aller et de prendre quelque chose. "Tu t'y connais en cocktails?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Mer 5 Juil - 23:32

Je me demande réellement comment cette blonde fait pour garder un sourire si naturel à chaque moment, est-ce une façade ? Ou c'est peut être simplement dans sa nature. Mais je trouve ça tellement étrange, tellement étrange de voir une personne si enjouée de la vie ? N'a-t-elle rien vécu d'horrible ? Ou alors elle en a vécu des choses, mais simplement le fait d'être en vie et d'avoir surmonter les étapes de la vie l'aide à accrocher ce sentiment de douceur, de gentillesse sur son visage en toute circonstance. Moi les façades je ne connais pas, je ne sais pas faire, à chaque fois qu'un truc ne me plaît pas, c'est comme si on pouvait lire en moi. Je ne peux cacher aucune déception ou aucune peur, tout se lit sur mon visage, c'est tellement dérangeant d'être un livre ouvert à tous.

Sa remarque sur mon déhanché me fait doucement rire. Etre une espagnole et ne pas savoir bouger ? C'est comme être la honte de la famille, être la patate parmi les frites. C'est donc pour cela que j'accentue un peu les mouvements, au risque d'être en proie au crevard. Elle m'explique un peu les soirées qu'elle a vécu. J'éclate de rire. "Je pensais que ces soirées n'étaient que des clichés, les trucs qu'on ne voyait que dans les films !" Et quand elle me parle de New-York, je vois comme des étoiles dans ces yeux. Ah non, c'est juste les spots de lumière en fait. Puis la blonde me traîne jusqu'au bar. "Absolument pas, j'ai pris le mien parce que le nom me plaisait, et surtout pour les beaux yeux du barman !" Je lance un petit sourire à ce dernier, plutôt mignon oui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Mer 5 Juil - 23:55

Je lâche un rire "Oh, non absolument pas. Ces gens s'appliquent à être de parfaits clichés, gare à toi si tu te moques de leurs bottes ou de leur testostérone" Je n'exagère même pas, ça me fait rire rien que d'y repenser. La brune semble plus encline à parler, ça se voit qu'elle fait des efforts. Elle doit avoir un passé bien à elle, on voit sur son visage toutes les émotions qui la traversent au fur et à mesure des conversations, notamment. Je ris à sa réponse sur les cocktails. Est-ce que je suis vraiment cocktail moi? Je ne m'en souviens pas, la dernière fois je me suis pas mal défoncée, de sorte que je ne sais plus trop ce que j'ai bu.

"Bien, je prendrais donc 3 shoots de vodkas" Je lance un sourire plein de défi, les yeux pétillants en direction de la jolie brune. En fait, je crois que je déconne clairement, là, maintenant. Mais personne ne va venir m'emmerder. Et puis ouais, le barman est bien joli. Il a des bons goûts, cet Oscar. J'attends mes petits verres, et enchaîne tout. ça faisait longtemps, et ce goût ne m'avait pas vraiment manqué. Je viens de m'avaler un bon détergent, j'espère que mon estomac va reconnaître la substance et ne pas me jouer de mauvais tours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 0:09

J'éclate d'un rire franc qu'elle elle parle de tous ces cow-boys qui se pensent plus masculin que personne avec leur moustache, leurs cheveux longs, et leurs poils trop présents. Malheureusement, ce qui leur fait défaut, c'est, à en croire les films, leur façon de penser. Les femmes ça ne donnent que des gosses et un peu de bouffe aussi. Ah le sexisme, encore une chose qui rythme nos vies, à nous les femmes. Ce monde est remplie d'injustice, de discrimination, et c'est une idéologie qui m'a toujours horripilé.

Dans la rue, j'ai eu l'occasion de fumer, de fumer des cigarettes dans les paquets pleins qui tombaient des poches des gens. J'ai appris à ne pas en être dépendante, car je ne savais jamais quand je pourrai en ravoir. C'est simplement une question de mental. Je regarde la jolie blonde s'enfiler trois petits verres d'un liquide carrément transparent comme de l'eau, cul-sec. Mais à en croire sa tête, ce n'était pas réellement de l'eau. Je m'amuse à la regarder faire. Pour l'instant, je ne reprends pas à boire. Je me tourne vers Effie, une sorte d'envie pressante, une envie qui me prend aux trippes. "Effie, tu n'as pas de quoi fumer un peu ?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 0:30

La brunette ne reprend pas de verre de suite, moi je tente de faire passer la vodka un petit peu. Je jette un petit regard vers les toilettes, juste au cas où. Puis je respire un coup et me lève. Bien, je ne tangue pas, tout est impeccable. Ok. Puis Julia me demande si je n'ai pas un truc à fumer. ça fait bien longtemps ça, bien trop longtemps. Je la regarde, mon sourire flanche un petit peu. "Mhh, non désolée". Puis, je pense à 100 à l'heure. Ici, ce n'est pas comme là-bas. Un petit quelque chose de pris ne réduira pas la totalité de mes réflexes. Et les gens ont l'air plus cool.

Je glisse un coup d'oeil vers la foule, et voit une bande de gars qui se dirige vers les toilettes. Je passe mon bras autour des épaules de Julia, et l'entraîne vers les toilettes. "Moi non, mais eux oui". Une fois arrivées, je fais mon plus beau sourire, et les types nous laissent nous incruster dans leur petit cercle. Coup de chance, ils ne sont pas du tout dégueulasses, loin de là. J'adresse un petit sourire victorieux à Julia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 0:48

Je la vois d'abord hésiter à se relever, vérifier l'emplacement des toilettes, puis enfin prendre l'initiative de se relever. J'en déduis donc que le liquide n'était pas de l'eau, mais une boisson bien forte qui fait plus tourner les têtes que mes fesses. Ma question l'interpelle et son sourire, pour la première fois depuis que je la connais, même si ça ne fait pas un bail, se dégrade. Je me demande si je n'ai pas touché une corde sensible, mais je n'y peux rien. Je pince mes lèvres entre elles, et elle me répond qu'elle n'a rien. Une moue capricieuse se colle sur ma face.

Je vois à sa tête que je l'ai fait réfléchir, puis, elle me montre un petit groupe de gars et m'emmène vers eux, en me disant, que eux, au moins auront de quoi fumer. Et c'est à ce moment là que je comprends qu'on ne parle pas de même substance. Je voulais simplement une cigarette, elle, elle souhaite plus, mais après tout, je me laisse faire, ça ne fera qu'une petite expérience en plus dans ma misérable vie. On s'immisce donc dans ce petit groupe, seulement des hommes sont présents et je pense qu'autant Effie que moi, nous sentons les regard nous détailler. Un grand brun style mystérieux nous fait passer une sorte de clope après l'avoir roulé. Il a un certain talent pour rouler le gars, moi quand je ne tomber pas sur des indus mais sur des cigarettes à rouler, elles n'avaient l'air de rien. J'attrape donc ce que je suppose être un joint, et je l'allume grâce à l'aide de mon voisin qui me tend gentiment son briquet. C'est terriblement fort l'herbe, mais dès les premières taffes, je sens comme un sentiment de plénitude. Je souris alors tendrement à Effie. Je mime un merci avec mes lèvres à l'intention de la jolie blonde.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 14:18

Julia me suit jusqu'aux toilettes, et comme je le devinais, ces types ont ce que la brune veut. Enfin, est-ce que...? En voyant une étincelle un peu désemparée dans ses yeux ébènes, je me dis qu'elle voulait peut être quelque chose de plus "basique". Mince. Mais maintenant qu'on est là, la douce odeur enivrante qui se dégage me donne bien envie. Finalement, le joint circule, et quand les effets se font voir sur Julia, elle me gratifie d'un tendre sourire. Je lui envoie un clin d'oeil, amusée. Je tire moi aussi sur le joint et au type qui m'a pris sur ses genoux, je n'ai pas vraiment fait gaffe.

Je ferme les yeux quelques secondes puis souffle. ça me détend, et moi qui suis d'ordinaire posée, je ne vais pas dire que je suis sur le point de m'endormir, mais je suis dans dans un état de parfaite zénitude. Plus calme, je ne suis pas sure que ce soit possible. Je me détends totalement sur le gars, qui a l'air vachement cool aussi. Décidément, les gens ici sont parfaits. En plus, il a tout pour lui celui là, avec sa gueule d'ange.
"Tu veux tirer encore?" je demande à Julia, après avoir repris une petite taffe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 14:35

Si j'ai encore les yeux en face des trous, ce cercle est composé de sept personnes. Il y a Effie et moi, puis cinq gars encore inconnus aux bataillons. Si je vois toujours bien, Effie est assise sur les genoux du joli petit blond, à côté il y a le seul moche du groupe, un brun avec de long cheveux à l'ancienne Justin Bieber, après il y a deux jumeaux blonds carrément canons, puis les jumeaux c'est sacrément sexy. Et à côté de moi, un brun un peu mystérieux. Dans cette soirée, il y a de sacrés clichés... Le joint tourne un peu, Effie à l'air tellement bien. Un serveur passe au loin. Je creuse ma mémoire et je l'interpelle. La boisson qu'avait pris Effie c'est... "Une bouteille de vodka mon beau" Il part en direction de son bar.

Effie me tend une nouvelle fois le joint. Même sans fumer, rien que respirer la fumée, je suis dans les vapes. Je prends alors ce qu'elle me tend et je l'apporte à mes lèvres, j'en prends une bonne taffe avant de faire des ronds. Ils sont toujours mieux formés qu'avec une simple clope. Je rigole un peu, puis le joli serveur nous apporte la bouteille. Je la lève en l'air en signe de triomphe. "Santé mes mignons !" J'ouvre le bouchon et je bois au goulot. Le liquide me brûle l'œsophage, mais je garde la face, puis je pose la bouteille au centre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 15:07

Alors que tout semble se passer au ralenti et que j'ai l'impression de flotter sur un nuage, je vois Julia se décontracter d'un coup, du moins s'ouvrir aux autres. Je ris, elle se mets à interpeller le serveur, puis on obtient une bouteille de vodka, qu'elle descend en partie. Je lui souris, et laisse les autres boires, j'essaye toujours d'apprivoiser un peu ce qui se passe en direct dans mon estomac, après 1 an de calme plat niveau alcool.

J'entends au loin, -enfin tout est relatif puisque c'est dans la salle attenante-, un air hispanique. ça doit être Despacito ça, je ne suis absolument pas fan, mais vu l'état dans lequel je me suis mise, n'importe quelle musique sera un chef d'oeuvre ce soir. Je me lève un peu trop vite, et tangue. ça me fait rire, et j'attrape la main de Julia pour la relever. "Viens danser, jolie brune!" Je bois une partie de la bouteille de vodka cul sec et entraîne le blond avec moi pour danser. Je le tiens par la main, ainsi que Julia pour être sûre qu'elle vienne s'amuser. Puis, je me laisse bercer par la musique et me colle au blond. ça aussi, ça fait pas mal de temps, mais c'est une habitude que je regrette d'avoir perdu, pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 15:20

Wow je suis dans le monde des bisounours. Je suis comme dans le paradis, oui je paradis, j'ai l'impression de flotter, d'être dans un bonheur sans faille et sans fin. Je voudrais ressentir ce bien-être jusqu'au bout de ma vie. Un des jumeaux tiens le joint entre ses lèvres, je m'approche discrètement de lui, et je lui vole, tirant la dernière taffe ce bonheur éphémère. Un sourire espiègle apparaît sur son doux visage. Puis une musique entraînante passe, et Effie vient me chercher pour aller danser avec elle. J'avoue ne plus marcher très droit, mais qu'est ce que c'est drôle.

Effie emmène avec elle le joli blond sur lequel elle était, moi je pars seule, je commence par bouger en rythme sur la musique très connue, et surtout je m'amuse, j'oublie tout. J'oublie la raison de ma venue ici, ce qui a fait que je suis devenue celle que je suis, et je profite seulement de l'instant présent. A plusieurs reprises je sens des mains se poser sur mes hanches, mais je finis toujours par les enlever. Puis un souffle dans mon cou me réveille, le grand brun est derrière moi. Je souris et me laisse faire, le temps d'un instant le temps d'une musique. Une fois celle-ci finie, je m'approche tant bien que mal d'Effie, m'approchant de son oreille. "Tu voudras qu'on rentre comment ?" C'est un peu la question qui me tourmente depuis qu'on a commencé à déconner.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 21:55

A la fin de la chanson, je me laisse embrasser par le blond, puis on s'éloigne chacun de notre côté, même si au passage je sens un bout de papier se glisser dans mon soutif. Je lui envoie un clin d’œil et sourit encore plus. Oui oui, je le rappellerais bien celui là. Julia se penche à mon oreille autant que faire se peut, et me demande comment on va rentrer.

Je réfléchis quelques secondes. On est à 20 minutes à pieds au grand maximum, comme rien ne sépare Meadow Town de la villa Las Vegas, donc du haras. Cependant vu notre état, on risque de mettre plus longtemps. Mais je ne vois pas comment on pourrait rentrer autrement. Je me hasarde donc à lancer un "à pied?" hésitant, attendant la réponse de la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 22:08

Au loin je vois mon beau ténébreux s'éloigner, au fond de moi je suis triste, il était vraiment beau. Alors qu'il a le dos tourné, je lui fais un petit coucou discret, sans qu'il ne le voit, juste parce que je suis un peu trop défoncée, et que je voulais lui dire au revoir. Je vois qu'Effie elle, a récupéré un numéro. En voyant ça, je croise mes bras sur ma poitrine et je me met à bouder comme une enfant de six ans qui n'aurait pas eu le même jouet que sa sœur.

"A pied ? Genre en marchant ?" Je regarde mes chaussures, et je souffle, quelle a été cette stupide idée de mettre des chaussures avec des talons aussi hauts que le Mont Blanc. "Et bien nous ferrons de la randonnée, mais pas encore, je veux m'amuser encore." Puis j'attrape la blonde et je la traîne au bar, face au très mignon barman à qui je fais les yeux doux. Tournée du patron. Je souris comme une gamine et je gratifie la blonde d'un clin d'œil. Il nous est offert un shoot chacune, mais pas n'importe lesquels, des shoots à paillettes. Je souris et je me lève vers le barman pour lui faire un câlin. Une enfant de douze ans aurait fait la même.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 22:30

Voyant son brun partir et son regard dépité, comme une gamine à qui on aurait refilé une glace, je décide d'aller chercher le numéro du type, et je reviens deux minutes plus tard, victorieuse. Julia n'a pas l'air d'aimer le contact plus que ça, alors tant qu'elle est dans cet état, autant garder les traces de la sociabilisation, non? Je lui envoie le numéro sur son portable, sourire malicieux en coin.

Je n'ai pas le temps de réagir, qu'elle m'entraîne déjà vers le bar et nous obtiens un shot chacune. Je souris et vu mon état de bisounours affolant, je la prends dans mes bras, comme si on venait de m'offrir quelque chose d'aussi incroyable qui l'immortalité. Je descends le shot très rapidement, puis regarde où est notre terrain de jeu pour la soirée. J'entraîne Julia vers l'endroit où se trouve les danseuses et leurs fameuses barres, puis lance un regard à Julia, elle ne pourra pas me dépasser, c'est sur.

Je grimpe à côté de la barre, déjà totalement hilare avant l'heure, et embrasse passionnément la danseuse, qui de toute façon accepte, pour le show. Je pense aussi qu'elle y met pas mal du sien, c'est d'autant mieux. Je me mets à danser tranquillement, puis descends, toute contente. "A ton tour de m'impressionner mademoiselle latina!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Jeu 6 Juil - 23:10

Je vois Effie partir vers le beau brun, je me demande quel plan elle prépare. Puis je la vois revenir tout sourire, un petit bout de papier entre ses doigts. Mon regard s'illumine quand je vois les chiffres. Je me met à sourire comme une idiote. Je prends alors le petit bout de papier et je le coince dans mon soutien-gorge, en espérant ne pas le perdre. Je décide aussi de l'enregistrer sur mon téléphone, juste histoire de au cas où. "Effie t'es réellement la meilleure !" Je la prends dans mes bras, absolument aux anges.

Puis on se déplace au bar, en voyant mon cadeau, Effie me prend dans ses bras aussi. Jamais de ma vie je n'ai eu autant de contact humain. Mais je ne m'en rappellerai pas, alors à quoi bon se priver. Puis Effie me traîne au niveau d'espèce de podiums avec des barres en fer. Des barres de pool-dance. Elle commence à faire son show avec une des danseuses, puis m'incite à en faire de même. Je finis donc par monter aussi, et me prendre au jeu, dansant sensuellement avec la danseuse, sans m'importer du monde autour de nous.
A la fin de la musique je finis par descendre et je m'approche d'Effie, un sourire diabolique. "Ai-je été à la hauteur de votre attente ?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Lun 10 Juil - 22:27

Je souris à la brune, visiblement elle a l'air contente de ce petit bout de papier. Julia va même jusqu'à me prendre dans ses bras, et là c'est à mon tour d'être étonnée. Je lui tapote le dos amicalement, trop amusée.

Puis après mon petit numéro de fille un peu défoncée, c'est la brune qui d'ordinaire n'aime pas le contact humain, qui se lance. Je l'applaudis et siffle, hilare. "Magnifique prestation", je réponds quand elle me demande mon avis. "Que veux tu faire maintenant?" je demande, les yeux pétillants d'enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Lun 10 Juil - 22:47

Rien de plus plaisant que d'avoir ce petit numéro de téléphone pour moi. Cette soirée se passe réellement à merveille, Effie est une personne absolument géniale, c'est endroit est absolument génial, ce beau brun est absolument génialement beau, et moi je suis défoncée comme je ne l'ai jamais été. Les shots que nous prenons en plus des précédents et de la cigarette magique commencent un peu à me peser dans l'estomac, mais j'en fais une totale abstraction.

Notre petit numéro sur ces barres a l'air d'avoir plu, quand on finit, de nombreux sifflements se font entendre, et moi je rigole légèrement, en pensant qu'il faut simplement que deux filles s'embrassent ou alors dansent simplement de façon un peu sexy pour que toute la gente masculine s'excite. Effie alors me demande ce que je veux faire. Je lui réponds du tac au tac. "Un arrêt à la pause toilette ?" Ce que j'ai dis ne veut plus rien dire, mais je ne m'en rends pas compte vu mon état actuel. Je ne marche plus droit jusqu'aux toilettes, les endroits les plus sales que je connaisse. En entrant, on peut entendre quelques bruits suspect. Je me tourne vers Effie en mettant mon doigt sur ma bouche. "Chuuuuuut ils font des bébés !" J'explose de rire et je cherche des toilettes non utilisés, et bien sûr j'ouvre la cabine où un couple est en train de copuler. "Oups" J'explose de rire et je trouve mes toilettes, avant de me pencher en avant et de vomir tout le contenu de mon estomac. Ce n'était pas prévu, mais c'est mieux comme ça. "Je voulais faire pipi mais maintenant j'ai plus envie !" Je rigole et je prends un chewing-gum avant de rire avec Effie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« baby you're like lightning in a bottle »
✓ ICI DEPUIS LE : 04/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : cindy kimberly ♥
✓ MESSAGES : 813


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Lun 10 Juil - 23:20

Notre longue aventure finit par nous mener vers les toilettes, à nouveau. Cependant la première fois, notre charmante compagnie nous permettait de faire abstraction des bruits. Cette fois ci, ce n'est plus le cas, et comme le fait judicieusement remarquer la jolie brune, certains s'offrent un petit trip badant vers l'univers magique des mst. Mais que pouvons nous bien y faire?

Julia ouvre d'abord une cabine, et nous accédons à la vision de deux jolis spécimens présentant une grâce splendide. Hilare, je leur balance une capote issue de je ne sais où, sûrement un truc en libre service dans la boîte de nuit. Puis, la brune finit par rejeter le surplus d'alcool de son corps, et je lui rattrape les cheveux de justesse. Cependant, l'odeur et le bruit me provoquent un bon haut le coeur, et je me dirige très vite dans la cabine d'en face pour rejeter moi aussi ce qui n'a pas sa place dans mon bon estomac.

Une fois ceci fait, je vais me rincer la bouche et pique un chewing gum à Julia, histoire de finir décemment la soirée. Puis, une fois que nos haleines sont aussi fraîches que le pôle nord et que nos estomacs sont plus légers que des plumes, j'emmène Julia explorer les coins inexplorés de la boîte de nuit. En voyant des gens se diriger vers un endroit précis, je décide de suivre le mouvement, et on tombe dans une petite pièce où trône un jacuzzi. Toute contente (et défoncée) je crie "Oh Juliaaaa vieens" Le seul truc, c'est que je ne porte pas de soutif sous ma robe, juste une culotte noire. Bien... comment dire que je m'en fous? Je dépose ma robe sur une chaise et saute dans le jacuzzi, toute contente de cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« la super-râleuse »
✓ ICI DEPUIS LE : 24/08/2016
✓ CÉLÉBRITÉ : Camila Cabello
✓ MESSAGES : 357


MessageSujet: Re: c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia Lun 10 Juil - 23:53

En sortant des toilettes avec Effie, en sortant surtout de nos nombreuses péripéties dans ces immondes toilettes, j'ai explosé de rire en voyant la capote voler vers le couple en plein ébat. Après que mon corps est voulu rejeter tout ce qu'il contenait, ce qui se résume à de la mal-bouffe, de l'alcool et un peu de drogue, c'est celui d'Effie qui suit la même idée que le mien, c'est ddonc comme ça qu'elle se retrouve dans les chiottes d'en face. "Sympathique la soirée !" J'explose de rire avant de mâcher mon chewing-gum et d'en filer un à la blonde.

C'est lorsque nous sortons des toilettes, qu'au loin je croise le beau brun et le joli blond avec qui la blonde avait passé son début de soirée. Je leur fais un petit signe, en espérant qu'il dédaigne nous suivre. Effie décide donc de suivre un petit amas de personne se dirigeant toutes vers le même endroit, mais quel est-il ? Plus on avance, moins les gens sont habillés, ça me fait rire, puis on voit une sorte d'espace jacuzzi. "Mais c'est le grand luxe ce Lampadaire !" Mes yeux pétillent, alors que je vois Fifi (surnom) enlever sa robe, et se retrouver en topless, avec une culotte noire. Je rigole et je réfléchis à comment je suis en dessous de ma robe. J'ai mon soutien gorge en dentelle noire sans bretelle et ma culotte assortie. J'enlève donc ma robe et je plonge avec Fifi, avant de voir arriver les deux jeunes hommes, accompagnés de leur cigarette magique.

Après plus d'une heure dans le jacuzzi, un des employés de ce bar est venu nous chercher, à ce qu'il a dit, du moins, à ce que j'en ai compris, le bar était en train de fermer. Je me suis mise à faire la tête. "Mais monsieur, moi je ne veux pas rentrer !" Après ça, il nous a aidé à sortir du jacuzzi, où nous n'étions plus que toutes les deux, je crois même qu'il nous a aidé à enfiler nos robes, avant de nous escorter jusqu'à la sortie. Puis il nous a accompagné jusqu'à la ligne de bus, bus vide à cette heure de la nuit qui nous a ramené sans encombre au haras.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

c'est vrai qu'on est pas obligées d'être parfaites tout le temps ft. ROUlia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haras de la Prairie :: Meadow Town :: Fun District :: "Le Lampadaire"-