Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

#ORION&CHERRY - des bêtises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
wanna be forever young
✓ ICI DEPUIS LE : 11/04/2017
✓ CÉLÉBRITÉ : harvey newton haydon
✓ MESSAGES : 36


MessageSujet: #ORION&CHERRY - des bêtises Ven 14 Avr - 0:39

ʻʻ des bêtises qu'un enfant ne croirait
pas ʼʼ
orion peters
cheryl peters

Mélie, arrête de hurler tout de suite, ou les voisins vont appeler les assistantes sociales.
Bien évidemment, la remarque ne semble pas faire fléchir la blondinette potelée, qui s’époumone de plus belle. Résistant à la tentation de s’acheter des boules quiès et de la laisser crier jusqu’à ce qu’elle n’ait plus de voix, Orion lève les yeux au ciel, comme environ 250 fois par jour quand il les passe entièrement avec elle. Cette enfant serait presque capable de lui faire regretter le principe des jours de congé. Presque. Car il en est complètement gaga.
Enfilant à la va-vite une paire de chaussettes sur les petits petons -ouh les petits petons tout mignons - de sa fille, le jeune papa débordé attrape clés, couverture et bébé - même si la tentation de la laisser là est forte - avant de passer la porte pour sortir et économiser les oreilles de ses voisins de palier.

Dehors, la caresse du soleil sur la peau laiteuse de Milénie semble l’apaiser un peu. Remerciant tous les dieux possibles et inimaginables pour ces quelques minutes de silence, Orion continue à marcher en la berçant. Se retenant tout juste de lui chanter une chanson, il arpente les rues calmes près de la villa, profitant lui aussi de l’écrin de verdure dans lequel il a l’avantage de vivre.
Une dizaine de minutes plus tard, bébé est calmé, et fait même des sourires à qui veut bien la regarder. En bon papa fou de sa fille qu’il est, le grand brun s’extasie un instant, avant de relever la tête pour vérifier s’il ne s’apprête pas à dire bonjour à un mur au passage. Ses yeux tombent sur une silhouette qui vient dans sa direction, et que - selon toutes les lois de la physique, l’option de la téléportation n’étant pas encore disponible - il ne va pas tarder à croiser. Arrivé presque à sa hauteur, c’est toujours un peu hésitant à l’idée de s’être trompé qu’il demande :
Cheryl ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« La cerise empoisonnée »
✓ ICI DEPUIS LE : 05/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : Cole Sprouse
✓ MESSAGES : 382


MessageSujet: Re: #ORION&CHERRY - des bêtises Sam 15 Avr - 14:47



JE FAIS UNE BÊTISE...
ORION - CHERRY
Youpii ! Pour la première fois depuis mon arrivée, deux choses s'étaient produites ! Déjà, j'ai fais ma première visite en tant qu'ostéopathe équin sur les chevaux du Haras. J'ai enfin pu exercer ici... un rêve ! Deuxièmement, ce fichu bébé qui chiale tout la journée s'est enfin arrêté ! Oui, ce même quelques chambres à côté. A se demander s'il a réellement une famille ou si ses parents lui ont pris une chambre pour ne plus l'avoir sur le dos. Nuit, jour, nuit, jour, jour après jour, bref, tout le temps il hurle ce bébé... J'avais juste envie de le trucider, ou alors de l'étouffer, ou bien de le balancer bien loin, voir de l'amener en ville pour l'y planter. Mais là, maintenant, tout de suite, ça vient de s'arrêter. Ouf. Clic clac, la porte d'où venaient les cris semble se refermer. Les bruits de pas, tandis que je profite de cet instant de repos bien confortablement allongée dans mon lit. Je ferme les yeux quelques instants. " MERDE ! Rah, encore Imperator à nourrir, il devrait s'être habitué maintenant. " Je me lève tranquillement et ouvre la porte de la fameuse pièce à serpent. Prenant un rosé de rat assez important, j'ouvre le terrarium. Le python regius se laisse docilement prendre. je le manipule un peu, puis je le pose sur la table, près de sa proie du jour. Il ne tarde pas à la localiser et il n'en fait qu'on bouchée, une fois attaquée. Je le félicite et le rentre dans son terrarium, en faisant bien attention à refermer correctement.

Je décide finalement de descendre. Hop, chaussures pourries enfilées, petit manteau enfilé, clope en bouche et allumée, let's go !
En arrivant sur les rues à côté de la villa, je me perds un peu dans mes pensées. Puis là. En face. Lui. Cette même silhouette, la même tête de con. Impossible. Il ne pourrait pas. Il préfère l'Australie, papa, maman, la vie tranquille. C'est une illusion. J'arrive à sa hauteur, j'essaie de l'oublier, de me dire que c'est une image. Surtout avec... un bébé dans les bras ? " Cheryl ? " Non. Plus Cheryl, Cherry. Mon surnom de toujours, mon prénom désormais. Soupir, je m'arrête et le regarde, de haut en bas. Puis cette chose... ronde, blonde, truc, machin, chouette... " Orion... Je n'y aurai pas cru. Maqué ? Marié ? Papa ? Toi ? Laisse moi rire. " Effectivement, je ne peux pas m'empêcher de rire, un rire nerveux, de colère, je ne sais pas, je pleure, je n'en peux plus. A la fois la joie, mais aussi la colère, la tristesse, la peur.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
wanna be forever young
✓ ICI DEPUIS LE : 11/04/2017
✓ CÉLÉBRITÉ : harvey newton haydon
✓ MESSAGES : 36


MessageSujet: Re: #ORION&CHERRY - des bêtises Sam 15 Avr - 15:33

ʻʻ des bêtises qu'un enfant ne croirait
pas ʼʼ
orion peters
cheryl peters

Le brun ne s'est pas trompé. Il l'a peu croisée, ces dernières années, sa sœur s'étant exilée de la maison dès qu'elle l'avait pu. Mais quand même, il ne pouvait pas la confondre avec quelqu'un d'autre, il n'avait pas le droit. Elle semble au moins aussi surprise que lui - en même temps, vu la probabilité qu'ils avaient de se croiser ici, dans ce vaste monde... Il faudrait qu'il pense à jouer au Loto, ce soir. Il était manifestement dans son jour de chance. Ou de malchance, selon les points de vue ; dans ce cas, il allait soigneusement éviter les échelles pour la journée. Et jouer au loto. Parce que quand même, on ne sait jamais.
Il n'a même pas le temps de soulever sa remarque - grands dieux, lui, marié ? - que la brune se met à rire. Puis à pleurer, défiant toutes les lois de la logique à elle toute seule. Restant un peu interdit, le grand brun ne sait pas quoi faire. Il n'avait pas vraiment imaginer recroiser sa sœur dans ces circonstances-là. Pas avec un bébé dans les bras et en plein milieu de nulle part.

Mais il reprend vite ses esprits et, sécurisant sa fille d'un bras, il utilise l'autre pour récupérer un paquet de mouchoirs dans sa poche arrière de jean. Avec un bébé, toujours se balader avec un paquet de mouchoirs. Voire un stock complet. Et pourquoi pas une entreprise de mouchoirs en papier, sait-on jamais.
Il en sort un, abandonne le paquet dans les bras de Mélie, qui se met à le triturer de ses petites mains potelées - elle mange décidément trop - et le tend vers Cheryl. D'un geste protecteur - c'est la paternité qui lui réussit pas, faut pas croire, il n'est paaaaaas du tout sentimental - il repousse une mèche de cheveux bruns qui est venue se coller sur les joues humides de sa sœur. Leurs relations sont tendues, certes ; mais ce n'est pas une raison pour laisser ces pauvres cheveux se noyer.

Sa fille recommence à babiller, essayant de porter le paquet de mouchoirs à la bouche. Elle mange trop, mais visiblement pas assez à son goût, puisqu'elle en est réduite à goûter ce genre de choses.
Sa mère est morte en accouchant, j'ai pas pu me résoudre à la laisser partir à l'adoption. Je suis toujours aussi chiant, t'inquiètes pas, aucune femme ne veut de moi.
Et c'est pas avec un bébé bruyant que les choses vont changer, pense un instant le grand brun. Quoique. S'il y a bien une chose qui peut attendrir même les cœurs les plus fermes, c'est bien sa fille. Toute vanité mise à part, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« La cerise empoisonnée »
✓ ICI DEPUIS LE : 05/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : Cole Sprouse
✓ MESSAGES : 382


MessageSujet: Re: #ORION&CHERRY - des bêtises Sam 15 Avr - 19:25



JE FAIS UNE BÊTISE...
ORION - CHERRY
Putain... Toujours le parfait fils, le golden boy, celui parfait sous tous angles. Je soupire et dégage mon visage. Le mouchoir est bien vite inondé de morve, de larmes, bref, trempé et vraiment plus du tout apte à accueillir plus. Je le fourre en boule dans la poche de ma veste et soupire. Il me dégoûte toujours autant. Oui, toujours, monsieur Peters, Orion, la constellation, la grande chose, le fils, le premier enfant.

Je relève les yeux et la vois. Cette enfant adoptée. Par lui. Lui, seul, s'occuper d'un gosse ? Oh mon dieu, encore plus de choses permettant d'être un grand homme. Regardez, je sauve des enfants ! Je les sauve ! Et... Hein, adoptée avant qu'elle aille à l'adoption ? " Mais tu fais quoi comme boulot ? Contrebandier d'enfants pour les adopter avant qu'ils puissent être adoptés ? " Pure folie. Lui, faire un métier interdit et qui plus est, CONTRE de pauvres enfants. Elle va juste bouffer un paquet de mouchoir par ailleurs la petite, alors je tends la main pour lui reprendre le paquet. Bien sûr, je me fais avoir. Non, désormais ce n'est plus un paquet de mouchoirs dans sa bouche et dans ses mains, mais ma main droite. " Reprend les mouchoirs sale gosse ! Ton père a déteint sur toi ! D'ailleurs faut appeler les services sociaux, il te laisse manger du papier. " Lorsque je peux enfin me dégager et reprendre ma main baveuse, déjà je la secoue et l'essuie, mais ensuite je reporte mon regard dans les yeux de Orion. Combien de temps que je n'ai pas prononcé son nom ? Depuis quelques minutes, quand je l'ai rencontré. Mais sinon, avant... Quelques années ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
wanna be forever young
✓ ICI DEPUIS LE : 11/04/2017
✓ CÉLÉBRITÉ : harvey newton haydon
✓ MESSAGES : 36


MessageSujet: Re: #ORION&CHERRY - des bêtises Dim 16 Avr - 10:43

ʻʻ des bêtises qu'un enfant ne croirait
pas ʼʼ
orion peters
cheryl peters

Le brun rit un instant de la supposition loufoque de sa sœur. Mais oui bien sûr. Et s'il ne trouve pas de parents adoptifs, il les enterre dans le jardin de derrière, tant qu'il y est. En Australie, c'est très courant ; on fait de superbes massifs de fleurs après. Mais, allez savoir pourquoi, avec Milénie il a pensé qu'elle ne ferait pas un bon engrais, et il s'est dit que tant qu'à faire, il allait la garder. C'est vrai que ne plus pouvoir dormir la nuit et changer des couches pleines 5 fois par jour, c'était son rêve depuis tout petit.
Cela ne fait que confirmer la fracture qui les sépare. Elle ne sait rien de son métier - tout comme il ne sait rien du sien d'ailleurs, ils sont plutôt quittes. Il hausse les épaules avant de lui répondre sobrement.
Sage-femme.
Il ne fait même pas sa petite blague habituelle du "plutôt sage-homme, du coup", signe qu'il est très fortement troublé. A la place, il regarde Cherry essayer d'ôter les mouchoirs de la bouche de sa fille. Avec succès, mais ce sont bientôt ses doigts qui se retrouvent mordillés. Heureusement, les premières dents sont tout juste sorties, elle ne fait pas encore mal. Il n'empêche que sa sœur retire rapidement sa main de là, sous le sourire sarcastique d'un Orion qui ne peut s'empêcher d'être un peu attendri par la scène.
Ma fille, je te présente Cheryl, ta charmante tata. Cherry, voici Mélie, ta toute aussi charmante nièce. Elle est au moins aussi grande gueule que toi, je suis certain que vous allez bien vous entendre.
La petite, qui commence à comprendre son prénom, lève ses deux billes bleues vers son père, qui en profite pour récupérer l'amas de bave qui fut un paquet de mouchoirs. Il sort de son autre poche arrière une toute petite peluche, arrachée à un porte-clés - Orion, c'est comme l'inspecteur Gadget, l'imperméable gris en moins - et remplace les mouchoirs en papiers. Satisfaite, la petite blonde se remet à parler toute seule, entre deux machouillements de la peluche qui avait un jour ressemblé à un panda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« La cerise empoisonnée »
✓ ICI DEPUIS LE : 05/08/2014
✓ CÉLÉBRITÉ : Cole Sprouse
✓ MESSAGES : 382


MessageSujet: Re: #ORION&CHERRY - des bêtises Mar 18 Avr - 12:51



JE FAIS UNE BÊTISE...
ORION - CHERRY
Gah. Sage-femme ? Lui ? Ah oui c'est vrai que papa et maman m'avaient parlé d'un certain accident de rugby, un truc comme ça. Je soupire. Lui, sage-femme. Maïeuticien qu'on dit sinon, apparemment. Un sourire s'affiche soudain sur mes lèvres, mais pas un sourire de compassion, un sourire qui cache quelques chose, une idée. " Tu fais aussi dans la mise bas de juments, ou d'animaux tels que des baleines ? " Et paf, dans vos dents les mères enceintes qui vous piquent votre place dans la queue à la supérette ! Ces dames qui occupent toute une place, qui occupent tout le tapis roulant de la caisse avec des pots pour bébés qui périmeront avant l'accouchement, avec des couches à foison, des jouets pour bébé. Surtout que ça leur sert à pas grand chose, car elles vont en racheter une tonne après l'accouchement, qui est cependant dans cinq mois. Ou moins. Ou plus.

Moi, grande gueule ? Vraiment ? " Moi grande gueule, toi gueule d'ange. Nous différents. Moi pas aimer enfants, toi être sage-femme qui adopte enfants. Moi pas vouloir garder bébé. Mélie, ça va vite devenir Marmelade et je vais te la tartiner tous les matins sur mon pain et je vais la manger ! " Je soupire. Pourquoi j'ai dit ça ? Parce que je lui en veut et que du coup il a une personne plus importante que moi dans son coeur, c'est à dire ce truc. Je me détourne, puis là, surprise. " Tu es un criminel, tu la laisses gueuler toute la journée, tu lui donne des mouchoirs et des doudous pandas à manger ! " J'éclate de rire et sort mon téléphone, puis commencer à taper un numéro au hasard. Euphorie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

#ORION&CHERRY - des bêtises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haras de la Prairie :: Meadow Town :: Villa "Cambridge"-